Comment bien s’assurer en tant qu’agriculteur ?

Dès son premier jour d’activité et si l’agriculteur cultive en liberté, il existe des assurances obligatoires qu’il faut souscrire. Il y en a d’autres qui sont facultatives, mais fortement recommandées. Par contre, ce n’est jamais aisé de savoir quelle assurance agriculteur choisir ni vers qui se tourner avec tous ces nombreux assureurs qui proposent leur service, et puis, en tant qu’agriculteur, il faut faire face à de nombreux risques pour lesquels il est important de s’assurer. Mais ce qui est sûr c’est que pour bien assurer son rôle d’agriculteur, il faut savoir quels sont ses besoins particuliers.

Quelles sont les assurances nécessaires pour le secteur agricole ?

Primo, la souscription à l’assurance accident du travail des exploitants agricoles ou AAEXA est obligatoire pour tout exploitant agricole. Secundo, l’adhésion à l’assurance tracteur ou auto est aussi obligatoire. La souscription à la mutuelle santé pour les salariés est facultative si l’exploitant travaille pour son propre compte. Il est fortement recommandé de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle pour se défendre en cas d’accidents ou de dégâts professionnels, de même pour une multirisque professionnelle. Et enfin, la garantie d’indemnités quotidiennes est principalement conseillée.

Quels sont les garanties utiles et les métiers concernés ?

Voici toutes les assurances utiles aux agriculteurs : assurance de l’exploitant (retraite Madelin agricole, prévoyance, mutuelle), assurance drone entreprise (pour ceux qui utilisent un drone pour une activité professionnelle), assurance bris de machine, assurance engins agricoles. Il y a aussi l’assurance cheptel, assurance culture, mutuelle entreprise pour ceux qui ont des salariés, mais facultative pour ceux qui travaillent à leur compte, assurance grêle, assurance perte d’exploitant et assurance multirisque professionnelle.

Les métiers concernés par ces assurances sont donc les exploitants forestiers, apiculteurs, pêcheurs, pisciculteurs, viticulteurs, maraichers, horticulteurs, conchyliculteurs, éleveurs, arboriculteurs, propriétaires d’écurie et centre équestre.

Quelles sont les solutions d’assurances et comment fonctionnent-elles ?

Selon leur nature, le mouvement des assurances agricoles varie. Mais tout d’abord, il existe deux types dont les solutions d’assurance rattachées au profit et aux facteurs de production, ainsi que les solutions d’assurances de personnes pour sa famille et l’exploitant. Maintenant, on peut classer les cas suivants : revenu d’inaptitude pour les assurances A.A.E.X.A pour le chef d’exploitation et d’entreprise agricole, les aides à la famille et au conjoint qui participent aux travaux de l’agriculture et les enfants de plus de 14 ans qui participent à l’activité, frais de soins (en cas d’accident de travail ou de maladie professionnelle) pour les assurances A.A.E.X.A, capital décès et pension, versement d’indemnités ou de rentes journalières.

Agriculteur : pourquoi se mettre à la vente directe ?
Quel est la rémunération moyenne des agriculteurs en France ?