Quel est la rémunération moyenne des agriculteurs en France ?

Le revenu des agriculteurs ne peut être réellement comparé à celui des salariés. Selon les statisticiens, à cause de leur travail souvent indépendant d’une société, on a juste la possibilité de calculer en moyenne combien peut gagner un agriculteur par mois ou par an. Il existe plusieurs méthodes d’estimation pour déterminer le revenu mensuel des personnes œuvrant dans ce domaine.

Détermination de la moyenne

Lorsqu’un salarié perçoit un salaire varié, on peut juste faire une estimation. L’objectif est de ressortir des chiffres servant de base de données. D’une part, la rémunération en moyenne des agriculteurs en France avoisine les 25 000 € par an. En 2018, 50 % des salariés ont déclaré que leurs revenus annuels ne dépassaient pas les 21 000 €. Or, suite aux déclarations fiscales, 25 % des agriculteurs présentaient des revenus annuels supérieurs à 35 000 €. D’autre part, les chiffres ont augmenté à raison de 10,8 % après un an, mais cette croissance ne touche pas la totalité des professionnels du secteur. Pour un agriculteur travaillant partiellement dans l’année, l’évaluation peut se faire soit par mois, soit par heure. Il est à noter que le temps de travail joue un grand rôle dans l’estimation. Si ce temps de travail diminue, un impact sur la moyenne estimée par heure ou par mois sera directement constaté.

Des revenus inégaux et irréguliers

Le revenu dépend en grande partie de l’activité exercée par l’agriculteur en question. Ainsi, un agriculteur ayant comme activité la production de porcs gagnent plus que celui qui opte pour les bovins laitiers. Aujourd’hui en France, on peut constater que plusieurs agriculteurs ont encore beaucoup du mal à subvenir à leurs besoins financiers. En effet, si d’autres connaissent un vrai succès, il a été constaté que plus de 15 % des agriculteurs n’ont perçu aucun revenu dans l’année. Ainsi, la rémunération en moyenne des agriculteurs en France est assez différente pour chaque type d’agriculteur.

Des revenus assez fragiles

Malgré la difficulté du travail des agriculteurs, un tiers ne gagne que 350 € au maximum pendant un mois. La nature de l’activité permet en grande partie d’augmenter le revenu, ce qui boostera par la suite la rémunération en moyenne des agriculteurs en France. Des projets de recrutement et de recherches sont certainement en cours auprès du ministère de l’Agriculture, mais ce revenu ne permet pas aux agriculteurs de mener une vie aisée. La preuve, en 2018, plus de 25 000 foyers ayant comme activité principale l’agriculture sont bénéficiaires du RSA. D’après les statistiques, 20 % des agriculteurs sont encore sous le seuil de la pauvreté.

Agriculteur : pourquoi se mettre à la vente directe ?
Comment bien s’assurer en tant qu’agriculteur ?